IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Le langage de programmation Rust va désormais utiliser la terminologie "Allowlist" au lieu de "Whitelist"
Préférant des terminologies « plus inclusives et précises »

Le , par Stéphane le calme

349PARTAGES

8  2 
Si une Pull-Request désigne l'action qui consiste à demander au détenteur du dépôt original de prendre en compte les modifications que vous avez apportées sur votre fork et que vous souhaitez partager, le fait d'accepter votre pull-request a aussi un petit nom qui est le merge. C'est ce qui s'est passé avec une Pull-Request sur le langage de programmation Rust intitulé Avoid "whitelist" (évitez [d'utiliser] « liste blanche »).

Durant les échanges sur le Pull-Request, certains commentaires ont été modérés de par leur nature et l'un des contributeurs a noté que « la réaction à ce PR démontre la raison pour laquelle ce type de changement devrait être fait le plus tôt possible ». Néanmoins, certains développeurs comme Niko Matsakis, qui est également contributeurs, se sont montré en faveur du changement : « je suis favorable à la suppression du terme "whitelist" et au passage à "allowlist" ou à une autre terminologie plus précise (gros +1 à "AssumeUsed" en particulier) ». Il a tout de même demandé si ces changements seraient purement interne et s'il n'allait pas « affecter tous les drapeaux (flags) "visibles par l'utilisateur" ».


Rust rejoint donc le rang de nombreuses entités qui ont décidé de supprimer des termes comme « liste blanche » comme les développeurs de la base de données MySQL, qui ont annoncé leur intention de cesser d'utiliser et de remplacer des termes tels que master, slave, blacklist et whitelist dans le code source et la documentation de la base de données.

« Quiconque utilise la réplication MySQL connaît les termes : ‘master’ et ‘slave’. Les origines de ces mots sont négatives. C’est clair. Chez MySQL, nous avons pris la décision de changer cette terminologie. Déjà, beaucoup d'entre nous ont changé la façon dont nous nous référons à ces rôles dans les billets de blog et les présentations - en utilisant généralement des termes comme ‘primaire’, ‘secondaire’, ‘source’ et ‘réplique’. Nous avons maintenant commencé le processus de modification de la syntaxe MySQL dans notre code source et notre documentation pour faire correspondre tout cela ».

La connotation de la terminologie est également évoquée du côté de Linux par Dan Williams, lors des discussions autour de la proposition qui a été acceptée : « La traite des esclaves africains était un système brutal de misère humaine déployé à l'échelle mondiale. Les décisions relatives au choix des mots dans un projet de logiciel moderne ne sauraient effacer ce malheureux héritage, mais peuvent aller dans le sens de maximiser la disponibilité et l'efficacité de la communauté mondiale des développeurs pour participer au processus de développement du noyau Linux ».

Les ingénieurs de Twitter prévoient eux aussi « d’éviter le langage non inclusif » en supprimant un certain nombre de termes, notamment whitelist, blacklist, master/slave, grandfathered, divers pronoms de genre (comme « les gars » ou « il / lui / son ») mais aussi des termes comme man-hour (qui est la quantité de travail effectuée par le travailleur moyen en une heure. Il est utilisé pour estimer la quantité totale de travail ininterrompu nécessaire pour effectuer une tâche).

D'autres entreprises et projets open source qui ont récemment promis d'apporter des changements similaires et de nettoyer leur jargon technologique incluent GitHub, Microsoft, LinkedIn, Ansible, Splunk, Android, Go, PHPUnit, Curl, OpenZFS, OpenSSL, JP Morgan et autres.

L'objectif principal de ces efforts est de rendre les produits technologiques et les environnements informatiques plus accueillants pour les personnes de couleur. Certains membres de la communauté technologique ont critiqué le mouvement comme étant un signal de vertu superficielle plutôt que comme quelque chose qui aide les personnes de couleur et le racisme systémique.

Source : Pull-Request Rust

Et vous ?

Que pensez-vous de cette décision ?
Au point où nous en sommes, l'industrie gagnerait-elle à trouver un standard afin d'éviter de se retrouver avec des terminologies différentes pour désigner la même chose ? Dans quelle mesure ?

Voir aussi :

Le langage Rust est la meilleure chance offerte à l'industrie informatique pour la mise sur pied d'applications système sécurisées, d'après Microsoft
Enquête Stack Overflow 2020 : Rust demeure le langage le plus aimé par les développeurs professionnels, TypeScript est plus apprécié que Python
Microsoft annonce Rust/WinRT, une projection du langage Rust pour les API Windows Runtime implémentée comme une bibliothèque basée sur des fichiers d'en-tête
Apple recherche des ingénieurs logiciels afin de convertir une base de code établie en C vers Rust
« Rust est le futur de la programmation système et C le nouvel assembleur », d'après un ingénieur d'Intel qui explique pourquoi il est pertinent de passer à Rust

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-le nous !

Avatar de sergio_is_back
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 21/09/2020 à 10:14
Un nouveau jour se lève ...et les conneries continuent....
23  1 
Avatar de kain_tn
Membre expert https://www.developpez.com
Le 15/03/2021 à 9:54
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message

Que pensez-vous de ce qui apparaît comme une prise de conscience des relations raciales dans l’univers technologique ?
Ce n'est pas une prise de conscience mais ce qui s'apparente à du "green washing" pour les boîtes/industries polluantes:

Changer le nom par défaut de la branche principale, c'est une mesure qui ne coûte pas un kopeck et qui permet de dire: "vous voyez, nous on lutte contre les stéréotypes raciaux".

Et pendant ce temps, l'esclavage continue avec les enfants esclaves qui collectent le cacao, les travailleurs esclaves au Qatar, les femmes enlevées en Europe de l'est pour être prostituées, etc.

Bref, on fait disparaître des mots pour faire croire qu'un problème n'existe plus et se donner bonne conscience.

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message

Les développements en cours suggèrent-ils de parler de totalitarisme dans l’industrie de l’informatique ?
Non. En fait, ça me rappelle un vieil épisode de South Park de juillet 2000, dans lequel la ville est divisée sur le changement/conservation de leur drapeau, qui représente le lynchage d'un noir par des blancs. La conclusion (à la South Park, bien sûr), c'est que les gamins, qui représentaient ceux qui voulaient conserver le drapeau pour des raisons historiques, n'étaient tellement pas racistes qu'ils n'avaient même pas compris que le problème était qu'il s'agissait de blancs qui pendaient un noir: eux ne voyaient que des personnes qui en pendaient une autre, car la couleur de la peau ne faisait pas de différence dans leur tête. Et pour finir, pour mettre tout le monde d'accord, ils conservent le drapeau mais en changeant la couleur des gens qui lynchent

Bref, tout ça pour dire que les termes en cours aujourd'hui ont été utilisés pour leur clarté, et non par "totalitarisme" ou je ne sais quelle autre raison stupide, et que les gens qui y voient du racisme devraient sans doute se remettre en question ou se battre pour faire disparaître l'esclavage plutôt que les mots...

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message

Laquelle des directions vous semble la plus pertinente dans ce débat ? Celle des associations black (noir) = bad (mauvais) et white (blanc) = good (bon) ou celle de l’origine des termes utilisés ?
L'origine des termes utilisés, bien sûr, sinon on appauvrit les langues au point de ne plus prendre en compte le contexte des mots. "master" est à prendre ici comme la version du maître face à celle de ses disciples, et non de ses esclaves. Du coup, pas de référence à l'esclavage dans ces propos, sauf pour les hypocrites ou les illettrés.
22  0 
Avatar de Ryu2000
Membre extrêmement actif https://www.developpez.com
Le 21/09/2020 à 9:42
Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
« La traite des esclaves africains était un système brutal de misère humaine déployé à l'échelle mondiale. Les décisions relatives au choix des mots dans un projet de logiciel moderne ne sauraient effacer ce malheureux héritage, mais peuvent aller dans le sens de maximiser la disponibilité et l'efficacité de la communauté mondiale des développeurs pour participer au processus de développement du noyau Linux », avait déclaré Dan Williams lors de la sortie de la proposition.
  1. Tous les esclaves n'étaient pas africains
  2. Tous les marchands d'esclaves n'étaient pas blanc
  3. Tous les propriétaires d'esclaves n'étaient pas blanc

Il y a des africains qui vendaient des blancs, il n'y a rien de raciste dans les termes "maître" et "esclave".

Là par exemple il y a le mot "slave" et il n'y a pas de problème :


Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
L’année 2020 est-elle celle de la prise de conscience mondiale sur les relations raciales ?
Des entreprises essaient de se donner bonne conscience, mais ça n'aura jamais un impact positif sur des noirs.
Vous croyez que dans les quartiers pauvres aux USA, il y a des noirs qui sont en train de se dire "GitHub va remplacer le terme master, maintenant les choses iront mieux pour nous" ?
Si des noirs veulent en apprendre plus sur l'esclavage aux USA ils doivent s'intéresser au travail de Louis Farrakhan.

Citation Envoyé par Patrick Ruiz Voir le message
Jusqu’ici, on note comme un passage en force des idées des développeurs qui estiment qu’il faut considérer des associations comme black (noir) = bad (mauvais) et white (blanc) = good (bon)
Je ne suis pas d'accord, par exemple dans ce contexte le terme "bad" est positif :


Enfin bref, ils peuvent supprimer les mots : maitres, esclaves, liste blanche, liste noire, etc, ça n'aura jamais d'effet positif.
Le problème ce n'est pas la couleur c'est la pauvreté.
20  0 
Avatar de grunk
Modérateur https://www.developpez.com
Le 21/09/2020 à 10:25
Les 3 ahuris qui arrivaient à faire le lien entre un nom de branche et quelconque problème raciale sont désormais soulagés et les remercie

La traite des esclaves africains était un système brutal de misère humaine déployé à l'échelle mondiale.
Les migrants qui sont vendus (notamment en Libye) sont bien content de savoir qu'en fait l'esclavagisme est terminé depuis longtemps ...

Heuresement que ce renommage va mettre fin à tous ces agissements
18  0 
Avatar de redcurve
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 21/09/2020 à 10:27
Ils sont tarés
15  0 
Avatar de Jesus63
Membre éclairé https://www.developpez.com
Le 21/09/2020 à 10:39
"Couvrez ce mot que je ne saurais lire."

  • Github, le Tartuffe 2020
14  0 
Avatar de Fusoy
Membre confirmé https://www.developpez.com
Le 21/09/2020 à 18:35
Vous ne m'en voudrez pas, j'ai mis à jour mon diplôme.

13  0 
Avatar de chrtophe
Responsable Systèmes https://www.developpez.com
Le 15/03/2021 à 20:26
Que pensez-vous de ce qui apparaît comme une prise de conscience des relations raciales dans l’univers technologique ?
Maintenant il faut :

- interdire aux enfants d'appeler leur instituteur-trice maitre/maitresse (on verra le problème de l'écriture inclusive plus tard)
- interdire aux hommes d'avoir une maitresse
- ne plus appeler les avocats, les commissaires priseurs, les notaires maitre.
- bannir le mot maitre du dictionnaire

Et ensuite, nous aurons gagné la guerre contre le racisme.

13  0 
Avatar de TJ1985
Membre expérimenté https://www.developpez.com
Le 15/03/2021 à 20:55
Bon. En plus de 30 ans d'info pro, vraiment, il ne m'est JAMAIS arrivé de songer à un lien entre la relation maitre-esclave de deux dispositifs/procédures/etc et cette abomination que fut l'esclavage. Peut-être que j'étais un petit peu trop occupé à bosser ?
Peut-être aussi que si il avait fallu commencer à s'excuser d'être homme, blanc et occidental auprès de chacun des collègues qui l'étaient moins, j'y serais encore. Au lieu de cela nous avons travaillé ensemble en utilisant plutôt nos cerveaux que nos peaux, nos sexes et nos hormones. Voir les projets achevés faisait plaisir aux utilisateurs, employeurs et clients.
Maintenant, il semble que sans un diplôme de prêtrise on ne puisse plus vivre en société. C'est sinistre.
Le pire est que les promoteurs de ces conneries sont sûrs de sauver le monde, qui aurait bien besoin qu'on s'occupe sérieusement de son cas, plutôt que de perdre du temps et de l'énergie à compliquer la vie des autres.
Peut-être surtout qu'ils sont incapables de faire autre chose que de monopoliser les salles de séminaires des étages élevés, ça leur donne une raison de vivre ? Et puis, les ronds de jambe, ça enrichit le carnet d'adresses, ça peut toujours être utile, sait-on jamais...
12  0 
Avatar de stardeath
Expert confirmé https://www.developpez.com
Le 14/07/2020 à 1:13
petite citation qui prouve bien le coup de la "cancel culture" :

Moderation note: Some of the comments already posted on this PR are completely inappropriate. While dissent is always encouraged, it must be provided in a constructive manner. Mixing it with personal attacks is not constructive and it will not be tolerated in official Rust community spaces.
quand on creuse un peu, juste 15s on a ça :

Let me expand a little bit on my opinion. I see people upvote/downvote a lot, and I don't want it to happen for a wrong reason. Lemme get this straight: I'm not a troll; I just genuinely can't believe people are seriously into this fancy tolerastency cowshit.[...]
j'ai pas mis le poste en entier, parce que long et je trouve plutôt argumenté et poli mais malheureusement pour son auteur : This comment was marked as disruptive content.

ils trouveront toujours un moyen de censurer des gens, mais bon, ils se disent dans le camp du "bien"...
10  0