IdentifiantMot de passe
Loading...
Mot de passe oublié ?Je m'inscris ! (gratuit)

Vous êtes nouveau sur Developpez.com ? Créez votre compte ou connectez-vous afin de pouvoir participer !

Vous devez avoir un compte Developpez.com et être connecté pour pouvoir participer aux discussions.

Vous n'avez pas encore de compte Developpez.com ? Créez-en un en quelques instants, c'est entièrement gratuit !

Si vous disposez déjà d'un compte et qu'il est bien activé, connectez-vous à l'aide du formulaire ci-dessous.

Identifiez-vous
Identifiant
Mot de passe
Mot de passe oublié ?
Créer un compte

L'inscription est gratuite et ne vous prendra que quelques instants !

Je m'inscris !

Plus de 90 % des répondants à l'enquête du projet Rust se sont identifiés comme des utilisateurs de Rust
47 % le font quotidiennement, soit une augmentation de 4 % par rapport à 2021

Le , par Sandra Coret

18PARTAGES

14  0 
Pour la sixième année consécutive, le projet Rust a mené une enquête sur le langage de programmation Rust, avec la participation des responsables du projet, des contributeurs et de tous ceux qui s'intéressent à l'avenir de Rust.

Cette édition de l'enquête annuelle sur l'état de Rust a été ouverte aux soumissions le 5 décembre et s'est poursuivie jusqu'au 22 décembre 2022, avec 9 433 réponses reçues à l'enquête et le taux de réponse a augmenté de 82 % par rapport à 76 % en 2021.

  • Plus de personnes que jamais utilisent Rust ! Plus de 90 % des répondants à l'enquête se sont identifiés comme des utilisateurs de Rust, et parmi ceux qui utilisent Rust, 47 % le font quotidiennement - soit une augmentation de 4 % par rapport à l'année précédente.

  • 30 % des utilisateurs de Rust interrogés peuvent écrire des programmes simples en Rust, 27 % peuvent écrire du code prêt à la production et 42 % se considèrent comme productifs en utilisant Rust. Parmi les anciens utilisateurs de Rust qui ont répondu à l'enquête, 30 % ont cité la difficulté comme raison principale de leur abandon, tandis que près de 47 % ont cité des facteurs indépendants de leur volonté.

  • La maturation croissante de Rust se traduit par l'augmentation du nombre d'organisations utilisant le langage en 2022. En effet, 29,7 % des personnes interrogées ont déclaré utiliser Rust pour la majorité de leurs travaux de codage sur leur lieu de travail, ce qui représente une augmentation de 51,8 % par rapport à l'année précédente.

  • De nombreuses raisons expliquent l'augmentation de l'utilisation de Rust dans les environnements professionnels. Les principales raisons citées pour l'utilisation de Rust sont la capacité perçue d'écrire des logiciels sans bogues (86%), les caractéristiques de performance de Rust (84%), et les garanties de sécurité et de sûreté de Rust (69%). Nous avons également été heureux de constater que 76 % des répondants continuent d'utiliser Rust simplement parce qu'ils l'ont trouvé amusant et agréable. (Les personnes interrogées pouvaient choisir plus d'une option ici, c'est pourquoi les chiffres ne totalisent pas 100 %).

  • Parmi les personnes interrogées qui ont utilisé Rust au travail, 72 % ont déclaré qu'il avait aidé leur équipe à atteindre ses objectifs (soit une augmentation de 4 % par rapport à l'année précédente) et 75 % ont l'intention de continuer à l'utiliser au sein de leur équipe à l'avenir.

  • Mais comme pour tout langage appliqué sur le lieu de travail, la courbe d'apprentissage de Rust est un élément important à prendre en compte ; 39 % des personnes interrogées utilisant Rust dans un cadre professionnel ont déclaré que le processus était "difficile" et 9 % des personnes interrogées ont déclaré que l'adoption de Rust sur le lieu de travail avait "ralenti leur équipe". Cependant, 60 % des utilisateurs productifs ont estimé que Rust valait globalement le coût de l'adoption.

  • Parmi les personnes interrogées qui ont fait part de leurs principales inquiétudes quant à l'avenir de Rust, 26 % craignent que les développeurs et les responsables de Rust ne soient pas correctement soutenus, ce qui représente une baisse de plus de 30 % par rapport aux résultats de l'année précédente. Un domaine d'intérêt dans le futur pourrait être de voir comment le projet, en conjonction avec la Fondation Rust, peut continuer à pousser ce chiffre vers 0 %.

  • Alors que 38% des personnes interrogées craignent que Rust ne devienne trop complexe, seul un petit nombre d'entre elles s'inquiètent de la documentation, de la supervision de l'entreprise ou de la vitesse d'évolution. 34% des personnes interrogées ne sont pas du tout préoccupées par l'avenir de Rust.


L'enquête de cette année reflète une diminution de 21% des craintes concernant l'utilisation de Rust dans l'industrie depuis la dernière enquête.

Résultats de l'enquête annuelle menée en 2022 par Rust

L'objectif de cette enquête est toujours de donner à l'ensemble de la communauté la possibilité d'exprimer son opinion sur le langage Rust et de contribuer à façonner son avenir.

Participation

En 2022, 9 433 personnes ont répondu à l'enquête, soit un taux de participation de 82 %, contre 76 % en 2021. Bien que l'objectif soit toujours de faire en sorte que tous les participants répondent à l'enquête, celle-ci demande du temps, de l'énergie et de la concentration. Le nombre de personnes qui consultent l'enquête sans y participer a également augmenté de manière significative (de 16 457 consultations en 2021 à 25 581, soit une augmentation de plus de 55 %). Bien que cela soit probablement dû à un certain nombre de facteurs différents, ces informations témoignent de l'intérêt croissant pour Rust et de l'augmentation du nombre de personnes qui suivent son évolution.

En 2022, l'enquête a reçu 11 482 réponses, ce qui représente une légère baisse de 6,4 % par rapport à 2021, mais le nombre de personnes ayant répondu à toutes les questions de l'enquête a augmenté d'année en année. Cette légère diminution du nombre de réponses est intéressante car l'enquête de cette année était beaucoup plus courte que celles des années précédentes - de toute évidence, la durée de l'enquête n'est pas le seul facteur de participation.

Communauté

Le sondage a été proposé en 11 langues - plus que jamais auparavant, avec l'ajout d'une traduction en ukrainien en 2022. 77 % des personnes interrogées ont répondu à l'enquête de cette année en anglais, 5 % en chinois (simplifié), 4 % en allemand et en français, 2 % en japonais, en espagnol et en russe, et 1 % en chinois (traditionnel), en coréen, en portugais et en ukrainien. Il s'agit du plus faible pourcentage de répondants ayant répondu à l'enquête en anglais à ce jour, ce qui est une indication intéressante de la nature de plus en plus mondiale de la communauté.

La grande majorité des répondants ont déclaré être plus à l'aise pour communiquer sur des sujets techniques en anglais (93 %), suivi par le chinois (7 %).

Les utilisateurs de Rust ont été interrogés sur leur pays de résidence. Les 13 premiers pays représentés sont les suivants : États-Unis (25 %), Allemagne (12 %), Chine (7 %), Royaume-Uni (6 %), France (5 %), Canada (4 %), Russie (4 %), Japon (3 %), Pays-Bas (3 %), Suède (2 %), Australie (2 %), Pologne (2 %), Inde (2 %). Près de 72,5 % des personnes interrogées ont choisi de répondre à cette question.

Utilisation de Rust

Plus de personnes que jamais utilisent Rust ! Plus de 90 % des répondants à l'enquête se sont identifiés comme des utilisateurs de Rust, et parmi ceux qui utilisent Rust, 47 % le font quotidiennement - une augmentation de 4 % par rapport à l'année précédente.

30 % des utilisateurs de Rust interrogés peuvent écrire des programmes simples en Rust, 27 % peuvent écrire du code prêt à la production et 42 % se considèrent comme productifs en utilisant Rust.

Parmi les anciens utilisateurs de Rust qui ont répondu à l'enquête, 30 % ont cité la difficulté comme raison principale de leur abandon, tandis que près de 47 % ont cité des facteurs indépendants de leur volonté.


De même, 26 % de ceux qui ne se sont pas identifiés comme des utilisateurs de Rust ont cité la perception de la difficulté comme principale raison de ne pas l'avoir utilisé (62 % déclarant qu'ils n'ont tout simplement pas encore eu l'occasion d'accorder la priorité à l'apprentissage de Rust).


L'utilisation de Rust au travail

La maturation croissante de Rust se traduit par l'augmentation du nombre d'organisations utilisant le langage en 2022. En effet, 29,7 % des personnes interrogées ont déclaré utiliser Rust pour la majorité de leurs travaux de codage sur leur lieu de travail, ce qui représente une augmentation de 51,8 % par rapport à l'année précédente.


De nombreuses raisons expliquent l'augmentation de l'utilisation de Rust dans les environnements professionnels. Les principales raisons citées pour l'utilisation de Rust sont la capacité perçue d'écrire des logiciels sans bogues (86%), les caractéristiques de performance de Rust (84%), et les garanties de sécurité et de sûreté de Rust (69%).

Par ailleurs, 76 % des personnes interrogées continuent d'utiliser Rust simplement parce qu'elles l'ont trouvé amusant et agréable. (Les personnes interrogées pouvaient choisir plus d'une option ici, c'est pourquoi les chiffres ne totalisent pas 100 %).


Parmi les personnes interrogées qui ont utilisé Rust au travail, 72 % ont déclaré qu'il avait aidé leur équipe à atteindre ses objectifs (une augmentation de 4 % par rapport à l'année précédente) et 75 % ont l'intention de continuer à l'utiliser au sein de leur équipe à l'avenir.

Mais comme pour tout langage appliqué sur le lieu de travail, la courbe d'apprentissage de Rust est un élément important à prendre en compte ; 39 % des personnes interrogées utilisant Rust dans un cadre professionnel ont déclaré que le processus était "difficile" et 9 % des personnes interrogées ont déclaré que l'adoption de Rust sur le lieu de travail avait "ralenti leur équipe". Toutefois, 60 % des utilisateurs productifs ont estimé que Rust valait globalement le coût de son adoption.


Soutenir l'avenir de Rust

L'un des principaux objectifs de l'enquête sur l'état de Rust est de mettre en lumière les défis, les préoccupations et les priorités des Rustaciens.

Parmi les répondants qui ont partagé leurs principales inquiétudes pour l'avenir de Rust, 26% s'inquiètent du fait que les développeurs et les mainteneurs de Rust ne sont pas correctement soutenus - une diminution de plus de 30% par rapport aux résultats de l'année précédente. Un domaine d'intérêt pour l'avenir pourrait être de voir comment le projet, en conjonction avec la Fondation Rust, peut continuer à pousser ce chiffre vers 0 %.

Alors que 38% des personnes interrogées craignent que Rust ne devienne trop complexe, seul un petit nombre d'entre elles s'inquiètent de la documentation, de la supervision de l'entreprise ou de la vitesse d'évolution. 34% des répondants ne s'inquiètent pas du tout de l'avenir de Rust.

L'enquête de cette année reflète une diminution de 21% des craintes concernant l'utilisation de Rust dans l'industrie depuis la dernière enquête. La foi dans la pérennité et l'utilité générale de Rust grandit clairement à mesure que de plus en plus de personnes découvrent Rust et deviennent des membres durables de la communauté.




Source : Rust

Et vous ?

Trouvez-vous cette enquête crédible ou pertinente ?
Pensez-vous que les résultats de cette enquête permettent ou pas de conclure à une montée de l'utilisation de Rust ?
Utilisez-vous Rust ? Qu'en pensez-vous ?

Voir aussi :

La version 1.72.0 de Rust, le langage de programmation multi-paradigme, est disponible, et intègre plusieurs améliorations ainsi que des API stabilisées

L'équipe Rust annonce une nouvelle version de Rust, 1.71.0. Rust est un langage de programmation permettant à chacun de construire des logiciels fiables et efficaces

Rust, réalité et fiction : 5 leçons tirées de l'expérience Rust de Google en 2022, selon l'enquête de Lars Bergstrom et Kathy Brennan

Une erreur dans cette actualité ? Signalez-nous-la !